Pourquoi prendre une couverture contre le risque de change ?

Accueil Administratif Pourquoi prendre une couverture contre le risque de change ?

Protéger votre entreprise des risques concernant les variations de taux de change est un élément essentiel pour la réussite de cette dernière. La couverture de change est la meilleure solution pour être à l’abri dans ce type de cas. Découvrez 3 raisons de prendre une couverture contre le risque de change.

Une excellente protection contre le risque de change

Toute entreprise qui vend ou achète des biens ou services dans des devises étrangères est souvent confrontée aux taux de change. Il s’agit de la valeur monétaire de la devise étrangère par rapport à celle de votre pays. Il peut avoir des répercussions négatives ou positives sur les bénéfices de votre structure. La couverture contre le risque de change est un excellent moyen pour limiter les impacts du taux de change. Il s’agit des outils ou techniques utilisées pour maitriser les fluctuations de ce dernier.

La couverture contre les taux de change vous protège contre la volatilité des devises sur le marché boursier. En langage clair, elle permet à la société exportatrice de maintenir le taux de change. Vous pouvez donc réaliser vos transactions commerciales sans voir votre budget modifié.

Par ailleurs, deux types de couvertures contre le risque de changes existent : les options et les contrats à terme.

Les options

Dans ce cas, le cours ou le montant de la transaction commerciale peut évoluer suivant le marché boursier.

Les contrats à terme

Ici, les options de change engagent l’entreprise. Cette dernière doit clairement définir une certaine date pour le montant sous couverture.

L’achat et la vente des devises à un cours et une échéance fixée à l’avance

La couverture est une réelle assurance contre le risque de change. En réalité, lorsque vous êtes importateur, elle vous permet d’acheter les devises à un taux fixé à l’avance. Pour un exportateur, la couverture de change vous permet de vendre les devises à un taux et une échéance prévue. En procédant de la sorte, vous savez le montant qui sera crédité ou débité prochainement sur votre compte bancaire.

L’opération d’achat et de vente de devise est rendue possible grâce à des partenaires financiers tels que la banque. Cette dernière se base sur la situation actuelle du marché boursier pour négocier le cours avec votre entreprise. Toutefois, sachez que le cours proposé par le service bancaire sera toujours moins intéressant que ceux proposés par un site en ligne de cotation en temps réel.

Une meilleure préservation des marges commerciales et une protection contre la concurrence

Quel que soit le type de couverture de change utilisée, elle vous permet de conserver vos marges commerciales. L’explorateur est à l’abri de la chute de la valeur du dollar ou de la dépréciation de celle de l’euro, par exemple. Le montant de vos contrats n’est pas modifié, peu importe ce qui se passe sur le marché boursier. L’importateur quant à lui n’a plus à payer pour le même bien des sommes complémentaires pouvant avoir un impact négatif sur la rentabilité de son affaire.

La couverture de change protège également vos biens des offres concurrentielles. En effet, lorsque vous optez pour une couverture de change, vous vous couvrez d’un risque de variation défavorable du montant du contrat. Lors d’une baisse de valeur de la devise, les offres commerciales de vos concurrents peuvent être meilleures que ce que vous avez proposé aux clients.

Pourquoi anticiper les achats internationaux pour les entreprises ?

Les entreprises internationales qui achètent des matières premières sur les marchés mondiaux ont forcément un problème de devise. C’est pourquoi pour couvrir l’ensemble des risques du taux de change, il y a plusieurs solutions en plus de la couverture du taux de change, de la couverture naturelle. Les entreprises ont plusieurs choix à réaliser pour préserver leur politique d’achat et leurs dépenses.

D’abord, tout le monde sait que les marchés internationaux ont une grande difficulté, les devises. C’est pourquoi, il y a plusieurs critères à prendre en compte avant d’engager un achat de plusieurs dizaines de milliers d’euros. En l’occurrence, avant de réaliser le virement bancaire, il faut prendre connaissance des conditions du marché des devises.

Les entreprises possèdent des directeurs d’achats internationaux qui ont quelques mécanismes pour éviter un budget de dépense qui met en danger les comptes. 

Ainsi, en anticipant les achats internationaux même sur une période longue est une première idée. Dans le détail, il s’agit de mettre en place une politique d’achat par anticipation. Il s’agit, lorsque les conditions sont favorables, à investir sur des matériaux avec une quantité qui couvre plusieurs semaines de travail.

En outre, en ayant fait le choix d’investir par anticipation sur les marchés internationaux, les entreprises limitent drastiquement les coûts. Notamment quand les devises sont favorables. C’est pourquoi, il y a tout intérêt à anticiper les fluctuations des devises grâce à des logiciels spécialisés qui proposent des simulations sur le cours des devises à moyen terme.

Pour limiter l’inflation de la valeur des devises, il existe une solution diplomatique en faveur des entreprises : le contrat à terme. Il permet de limiter les coûts en fixant le prix de change de la matière première.

Optimiser les achats internationaux et faire preuve de diplomatie avec son fournisseur

Lorsque les entreprises fonctionnent sur des périodes de forte production, le volume d’achat des matières premières est fluctuant. Par conséquent, il y a des politiques d’achat différentes avec la fluctuation des devises en période ou l’offre voit la demande augmenter. C’est pourquoi, il y a une optimisation des dépenses en contractualisant l’ensemble des achats.

Bien entendu, le contrat à terme n’est pas la meilleure solution. En revanche, il faut savoir faire preuve de tact pour que le fournisseur s’y retrouve malgré une devise au prix fort.

La solution est le contrat à primes zéro. Il consiste à négocier une plage de devise en fonction du cours de change. Cette démarche est gagnante pour les deux parties qui s’engagent sur le long terme.

En limitant l’inflation des devises, l’investissement de la part de l’entreprise auprès de son fournisseur sera maintenue. D’autant plus important que les devises peuvent doubler de valeur en fonction des contextes géopolitiques. En outre, contractualiser sur le long terme le prix de change permet de se protéger à la fois pour l’offre et la demande sur des investissements et des dépenses mesurables et mesurées.

Par conséquent, se couvrir face au risque des taux de change permet de limiter une hausse des dépenses à cause des contextes géopolitiques.

Logiciel de gestion de flux bancaires : critères de choix du meilleur

La modernisation de son entreprise débute en utilisant de bons logiciels de gestion de flux bancaire. Ces solutions sont de véritables comptables à l'intérieur...

Comment retrouver le catalogue Carrefour en ligne ?

La chaîne des magasins Carrefour s’est imposée comme un leader dans le secteur de la grande distribution. On y retrouve de tout : des...

Comment construire une introduction : comment faire pour rédiger une introduction ?

L’introduction est très importante dans le domaine de la rédaction. En effet, il s’agit de la première chose à la quelle le correcteur fera...