Brothersoft.fr » High-tech » Robots collaboratifs et robots traditionnels : les 5 différences clés

Robots collaboratifs et robots traditionnels : les 5 différences clés

PARTAGER

Le monde industriel ne cesse de développer ses acquis. Les nouvelles technologies enregistrent un essor continu. Les dernières innovations sont marquées par l’apparition des robots collaboratifs qui tiennent un grand rôle dans l’industrie. Ces machines collaboratives sont connues sous diverses appellations, suivant le niveau de technicité qu’elles disposent.

L’essor des machines collaboratives

Généralement, depuis leur création, les nouvelles technologies évoluent au rythme des caractéristiques techniques du monde robotique et industriel. Pour des raisons de sécurité, il n’est alors plus question de se référer aux anciens modèles de robots classiques, qui ont si longtemps dominé le monde industriel. Plusieurs différences notoires sont déjà répertoriées entre les robots classiques et les robots collaboratifs. Il est évident que les spécifications techniques ont été améliorées pour avantager le capital humain et pour garantir la meilleure qualité des produits dans un temps bien donné.

Le partenariat robot/humain

Ces nouveaux types de robots justifient leur appellation en collaborant avec le personnel humain et non pour le remplacer. Cette nouvelle génération de robot détrône le robot classique pour faire place à une interaction effective.

Robot collaboratif

Le robot collaboratif a été créé pour les travaux d’assistance. Ses actions sont uniquement axées sur des travaux complexes, délicat et non automatisables. Les capacités techniques du nouveau robot se démarquent de celles des robots classiques : un environnement de vrai coopération et d’assistance entre l’homme et la machine. A titre d’exemple, le nouveau robot est capable de prendre un objet et de le donner au personnel humain. L’interaction du nouveau robot et de l’homme se justifie donc surtout au niveau des chaînes de montages de véhicules. Les spécificités de la machine robotique lui permettent de monter une roue ou un capot dans une ligne. Les techniciens peuvent ainsi exécuter d’autres tâches plus importantes qui nécessitent beaucoup plus de précision et de qualité.

Une meilleure concentration sur le travail humain

Sur les lieux de travail, les travaux d’assistance du robot collaboratif sont surtout axés sur la prise en charge de tâches contraignantes. Ils garantissent également la manipulation des pièces chaudes ou lourdes.

L’assurance de la sécurité

Conçus pour travailler aux côté d’une équipe d’humains, les robots collaboratifs sont dotés de fonctionnalités permettant une collaboration sans heurts. Le robot Baxter, par exemple, est ainsi équipé de capteurs de détection lui permettant de savoir à tout instant où se trouvent ses opérateurs. Doté de capteurs de détection, le robot peut être équipé d’un programme pour arrêter immédiatement le travail si un danger se présente pour l’ouvrier qu’il assiste. Les fonctionnalités de sécurité détiennent donc un point très important pour l’unité de travail.

Les programmations disponibles

Contrairement aux robots classiques, les robots collaboratifs disposent d’une facilité de programmation et d’apprentissage. Une plate-forme pour le développement du logiciel permet de créer un large éventail d’applications personnalisées. Cet avantage apporte beaucoup plus de flexibilité.

Les avantages fournis par ces robots collaboratifs ne sont pas uniquement ciblés pour une tâche unique mais leurs caractéristiques peuvent être intégrées dans de multiples projets. La facilité de reprogrammation, de déplacement et de redéploiement sur d’autres points de travail joue un rôle important sur le développement industriel.

D'autres par ici :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here