Comment arrêter une migraine : soigner la migraine et diminuer ses effets

0
791

Tous les migraineux vous le diront, avoir une migraine, ce n’est pas la joie !

On entend souvent les gens dire qu’ils ont une migraine, mais ils confondent quasiment tous avec les céphalées. Pour résumer, lorsque vous avez mal à la tête, c’est une céphalée que vous avez et cela peut être dû à de nombreuses choses comme le manque de sommeil, une quelconque affection etc. Alors que les migraines sont spécifiques, récurrentes, avec plusieurs caractéristiques permettant de savoir que c’en est une.

Les migraines sont à début progressif, c’est-à-dire que vous n’allez pas avoir d’un coup mal à la tête comme lors d’une céphalée, la douleur prendra plusieurs heures à s’installer et peut durer de quelques heures à quelques jours. La douleur aussi tendance à être pulsatile (c’est-à-dire avec la sensation d’un cœur qui bat à l’intérieur de votre tête) ou bien avec sensation d’enserrement dans un étau ou d’écrasement.

Même si elle est souvent caractérisée par une unilatéralité de la douleur, ce n’est pas toujours le cas. De plus, les migraines sont souvent accompagnées d’autres signes comme les nausées, vomissements, ou encore un inconfort au bruit et à la lumière.

Pour les migraines, il existe deux types : Les migraines dites avec aura, et les migraines dites sans aura. Pour ces dernières, c’est simple, il s’agit d’une migraine normale avec des céphalées. Pour la première en revanche, c’est plus délicat. En effet, la migraine avec aura est plus redoutée car plus difficile gérer et généralement plus intense. On entend par aura tous les signes accompagnateurs ou plus spécifiquement annonciateurs de la migraine, comme les troubles de la vue tels que des tâches noires, des troubles sensoriels ou de la parole…etc.

Quels sont les symptômes des migraines ?

Les migraines surviennent généralement sans prévenir, bien qu’elles soient d’installation progressive. Malgré tout, il n’est pas toujours aisé de différencier une migraine d’une céphalée de tension ou d’un simple mal de tête.

Voici les symptômes de la migraine pour vous aider à savoir :

  • S’il y a présence d’une aura ophtalmique ou sensitive avant les céphalées.
  • Coup de mou, fatigue, raideur au cou ou encore une sensibilité excessive sont les précurseurs de la migraine avec d’autres éléments suivant les personnes.
  • La douleur est souvent unilatérale avec une prévalence d’un côté pour toutes les migraines
  • Une douleur à début progressif mais qui lorsqu’elle atteint son point culminant devient très intense et est beaucoup plus douloureuse qu’une simple céphalée
  • Souvent, le patient a l’impression que son cœur bat dans sa tête ou que cette dernière est prise en étau et est enserrée.
  • Une sensibilité excessive envers la lumière, les odeurs, ou les sons.
  • Sensation de vertiges, nausées, vomissements pour certains cas.

Quels sont les types d’auras dans une migraine ?

Les migraines peuvent être accompagnés (ou plutôt précédés d’aura ou non). En effet seul 10% des migraines sont avec aura. On appelle Aura, tous les troubles ou symptômes neurologiques qui peuvent accompagner ou précéder une migraine. C’est généralement des troubles visuels, sensitifs ou de la parole et sont d’apparition progressive, jamais brusque. L’aura ne dure jamais longtemps et est totalement réversible.

Il existe plusieurs types d’auras et une personne migraineuse peut généralement n’en présenter qu’une, mais peut subir différents types d’auras :

  • Les auras visuelles : Ce sont des troubles visuels comme des tâches lumineuses, des scintillements ou encore éclairs et des scotomes scintillants. C’est les auras les plus courantes.
  • Les auras sensitives : qui peut se traduire par des fourmillements ou des engourdissements des membres et plus précisément des doigts. Cela peut aussi être un engourdissement de la face (seulement la moitié), mais généralement les auras sont visuelles plutôt que sensitives.
  • Les problèmes d’aphasie et d’expression chez certaines personnes, mais cela reste rare
  • Il faut noter que les auras peuvent survenir sans être suivies par des céphalées.

Comment faire passer une migraine ?

Pour soulager une migraine, il n’y a rien de spécifique. Cela dépend des personnes et de leur réponse aux traitements médicamenteux ou naturels. En voici quelques-uns :

  • Premier réflexe est de s’éloigner du facteur déclenchant de la migraine
  • Ensuite de prendre un antalgique pour soulager la crise douloureuse
  • Prendre des traitements pour soulager les autres symptômes (vomissements et nausées notamment)
  • Dormir et s’éloigner de la lumière et toute pollution sonore
  • Prendre du café moulu mélangé à du citron est connu pour ses bienfaits contre la migraine
  • Le gingembre à mâcher est aussi conseillé pour aider à dilater les vaisseaux sanguins et permettre de diminuer la douleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici