Comment faire la renégociation d’une assurance emprunteur ?

Accueil Choisir son prêt Comment faire la renégociation d'une assurance emprunteur ?

Êtes-vous à la recherche de nouvelles offres pour votre assurance de vos emprunts ? Il existe plusieurs mécanismes juridiques qui vous permettent de mettre fin à votre assurance de prêt. C’est notamment la loi Bourquin. Elle vous permet de bénéficier de nouvelles conditions plus favorables et plus adaptées à vos besoins. Voici alors, comment négocier votre assurance emprunteur.

Disposer d’un meilleur contrat d’assurance de prêt

Bien que la loi vous permette la renégociation assurance emprunteur, il est nécessaire de remplir un certain nombre de conditions. En effet, si vous voulez discuter de nouveau les termes de votre assurance, il est primordial de trouver une autre couverture plus bénéfique pour vous. Toutefois, vous devez vous assurer que les garanties du précédent contrat soient conformes à celles de celui auquel vous aspirez. Si cette condition n’est pas remplie, la banque peut rejeter votre nouvelle assurance.

Ainsi, pour souscrire à un nouveau contrat en vue de jouir d’une meilleure couverture, vous devez tenir compte de plusieurs éléments. Il s’agit notamment de :

  • l’obtention des mêmes garanties obligatoires comme l’IPT (Invalidité Permanente Totale)
  • l’analyse des différents contrats proposés par les banques et les assureurs
  • la certitude du caractère irrévocable des garanties
  • l’existence d’une garantie assurance chômage et d’un taux de couverture

Le respect de ces conditions vous garantit plus ou moins la validation de votre procédure. Par ailleurs, il existe des conditions de délai qu’il faut respecter. Par exemple, selon la loi Hamon, l’assurance d’un prêt datant de moins d’un an peut être résiliée. Pour le faire, le souscripteur doit envoyer une lettre recommandée avec accusée de réception 15 jours avant la date d’anniversaire du contrat. Dans cette correspondance adressée à l’assureur, l’assuré formule ses besoins en ce qui concerne le changement des conditions de l’assurance.

En ce qui concerne les prêts de plus d’un an, la renégociation peut intervenir chaque année suivant la date anniversaire grâce à la loi Bourquin. À ce niveau, le même type de courrier doit être envoyé à votre société d’assurance au moins deux mois avant l’échéance.

S’adresser à sa banque actuelle

Si vous estimez que vous avez de nouvelles offres en vue, vous pouvez vous adresser à votre banque actuelle afin de lui soumettre votre proposition. L’agent de la banque ne validera votre demande que si le niveau de la garantie est respecté. Cette validation fait objet d’une réponse doit intervenir dans un délai maximum de 10 jours.

Pour maximiser vos chances de trouver le meilleur contrat, vous pouvez décider de recourir à un courtier en assurance ou à un cabinet spécialisé. En procédant ainsi, vous aurez accès à des offres à la hauteur de vos attentes. Il est aussi conseillé de vous faire assister par un expert ou un conseiller juridique ou financier dans vos démarches.

Souscrire au nouveau contrat

Si les analyses au niveau de la banque sont concluantes, vous pouvez à présent souscrire au nouveau contrat. Ensuite, par lettre recommandée, vous devez notifier la résiliation de l’ancienne assurance emprunteur à votre assureur. À noter qu’il faudra indiquer la date à laquelle le nouveau contrat prendra effet dans votre correspondance. Néanmoins, la renégociation peut être obtenue auprès du même assureur. Toutefois, la résiliation de votre actuel contrat n’est possible qu’après la formation du nouveau contrat d’assurance.

Crédit hypothécaire : comment ça marche ?

Vous avez envie de devenir propriétaire immobilier ? Dans ce cas, sachez que vous pouvez envisager un crédit hypothécaire. C’est un emprunt un peu...

Comment obtenir un crédit immobilier à coup sûr ?

Si vous désirez savoir comment obtenir un crédit immobilier facilement, sachez qu’il vous faut un dossier solide. Cependant, il est toujours intéressant de savoir...