Comment commencer l’éveil de son bébé ?

0
105

On a longtemps sous-estimé les premiers mois de la vie d’un bébé en ce qui concerne ses sens et ses capacités. Ceci a amené les parents à penser qu’ils n’avaient pas d’autre mission que de couvrir ses besoins de base : alimentation, sommeil, change, hygiène… En effet, il existe bien d’autres choses à faire pour contribuer au développement de son bébé depuis sa naissance jusqu’à l’âge de deux ans. Il s’agit de l’éveil de l’enfant. C’est ce que nous allons aborder dans la suite de l’article.

Comment éveiller un nouveau-né ?

Les nourrissons sont des êtres qui ne cesseront jamais d’apprendre, et il n’y a rien de plus important pour leur papa et leur maman que de les encourager et de les mettre en éveil.

Stimuler sa vision

Parce que l’enfant a besoin de mouvements basiques et reproductibles pour son apprentissage, il ne doit pas avoir peur de faire les mêmes exercices. Autre réflexe à adopter : fixer le regard de ses propres parents afin qu’il les remarque et finit par identifier leurs caractéristiques. Vous pouvez également positionner un mini-miroir sur le côté de votre bureau pour lui permettre de visualiser où il va en faisant pivoter sa direction.

Pendant les premiers mois, utilisez des sucettes et des bijoux de couleur noire et blanche ou une couleur éclatante qui captiveront son attention.

Assurer la communication non verbale

Nous vous recommandons de maintenir le plus possible le lien visuel avec votre enfant, de vous mettre à son niveau pour dialoguer avec lui et de ne surtout pas lui tourner la tête. On doit échanger par les yeux et les petites paroles réconfortantes. Nous vous recommandons de ne pas allumer la TV et de ne pas parler au téléphone pour éviter de perdre son attention.

L’encourager pour parler

Bien qu’il soit incapable de communiquer, le bébé perçoit et identifie la présence de ses parents dès sa venue au monde. Vous pouvez remarquer qu’il suit votre voix par les mouvements de ses yeux, et ce, de façon régulière. En effet, la voix contribue énormément à la stimulation de l’éveil des enfants. Aussi, rien de plus basique qu’une danse en soutien-gorge au centre de la pièce pour le stimuler…

Surveiller pour pouvoir analyser

Les parents agissent de manière spontanée, cela leur donne l’occasion de s’adapter et de mieux connaître leur enfant tout au long de ses premières semaines d’existence. En ce qui concerne les activités de stimulation, il est évident que le nourrisson développe certaines habitudes, comme la façon dont il se comporte à travers ses expressions faciales, ses rires, sa lassitude et son degré de concentration. Aussi longtemps qu’il se montre coopératif et ne se fâche pas, on est sur la meilleure piste et on peut poursuivre et renouveler à loisir cette activité…

Comment éveiller un bébé de deux ans ?

Au cours de la seconde année, le bébé développe son langage, s’assoit et apprend à marcher. Il est même capable de le faire sur une marmite !

Les bébés peuvent être difficiles à gérer, mais c’est uniquement parce qu’ils commencent à bouger à exploiter leurs cinq sens.

Donner le choix à l’enfant

Avez-vous parfois l’impression que le mot préféré de votre enfant de deux ans est « non » ? C’est parce qu’il teste ses limites pour découvrir le degré d’indépendance dont il dispose réellement. Laisser le choix à votre enfant, sur certaines choses, vous aidera à éviter les crises de colère. Ainsi, vous lui donnez le droit de prendre ses propres décisions.

Le faire sortir

Les tout-petits ont une énergie débordante qu’ils utilisent pour développer leur motricité globale, comme courir et grimper. En jouant dehors avec votre enfant, vous lui donnez plus de liberté de mouvement sans qu’il ait à craindre de se heurter aux murs ou aux angles aigus des meubles.

Vous pouvez souhaiter que votre tout-petit soit calme, mais se défouler est très important pour assurer un bon développement de l’enfant. Faites de votre mieux pour l’encourager tout en gardant un œil sur les dangers potentiels.

Développer son vocabulaire

De nombreux enfants ont un vocabulaire très limité qu’ils utilisent tous les jours, comme : maman, lait et oui. Il faut leur apprendre à formuler des phrases tout en leur introduisant de nouveaux mots et synonymes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici