Quand faut-il donner le repas du soir au bébé ? : connaître les recettes

0
64

Afin que votre bébé grandisse bien, il est important de savoir qu’arriver à un certain âge, vous devez lui donner quelque autres aliments hors du lait maternel. Car, même si le lait en question contient plus de vitamines, ainsi que l’immunité qui est transmissible pour le corps de votre bébé, les repas variés sont aussi une source d’énergie et de croissance. Alors, que faut-il savoir sur les aliments à donner pour votre bébé ? À quel moment il faut le nourrir ? Comment bien commencer cette nutrition ?

Veuillez poursuivre la lecture de cet article pour avoir les réponses à ces questions.

Nourrir votre enfant : quels sont les aliments à donner pour votre bébé ?

Tout d’abord, il est important de savoir que le lait n’est pas à éliminer quand vous commencez à diversifier les repas à donner pour votre bébé. Car, il est fait naturellement et favorise la croissance. Alors, que ce soit à midi ou après le repas du soir, le laitage peut être sous différentes formes (biberon avec du lait pour bébé, du fromage, des yaourts, des petits suisses ou même du fromage blanc).

Veuillez noter que d’après les recommandations qui ont été données, il y a cela quelques années, il est conseillé de commencer l’alimentation avec des produits riches en fer. Car, après la naissance du bébé, le taux de réserve du foie a diminué. Vous pouvez aussi lui donner des céréales ou même d’autres aliments qui contiennent de la protéine, à l’exemple des légumes et du poulet.

Bien que le lait maternel reste une base nutritionnelle complète, sachez que sa durée est de deux années complètes. Mais entre temps, vous pouvez commencer à lui donner à manger, ainsi que de l’eau durant la journée, et quelle soit de préférence minérale.

Toutefois, il existe certains aliments qui contiennent des allergènes, mais qui sont nécessaires. Pour cela, il faut les introduire de façon séparée, mais assez tôt. Voici, les aliments les plus allergènes :

  • le lait et le soya ;
  • les fruits de mer ainsi que les poissons et les œufs ;
  • les graines de sésame, le blé et la moutarde ;
  • les arachides et les sulfites.

Alors, pour pouvoir s’y prendre avec ces types d’aliments, il est important de les introduire séparément. C’est-à-dire, après chaque deux ou trois jours, vous pouvez en choisir un aliment nouveau dans le plat de votre bébé. Mais, pour éviter toute confusion, il est nécessaire de demander l’avis de votre médecin.

Quelles sont les conditions favorables pour faire diner votre bébé ?

Pour pouvoir offrir à votre bébé un repas, il est important de lui offrir une atmosphère sereine, mais aussi, sans aucune distraction. Cela va permettre à votre bébé de bien se concentrer tout en dégustant ces aliments. Il est aussi privilégié de mettre la table en famille et manger en même temps que lui dans sa chaise haute. Cette astuce consiste à lui montrer les différents gestes à adapter, à l’exemple de la mastication ou de prendre la nourriture avec les doigts et la mettre dans la bouche.

Comme vous le savez, un bébé se fatigue rapidement. Pour cela, il est préférable de lui donner à manger tôt, tout en espaçant l’heure du dodo et du repas d’une heure maximum. Cela va favoriser le repos avec un estomac léger.

La nutrition de bébé : quelles sont les recettes à faire ?

Vous devez savoir qu’il existe un repas qu’on peut introduire dès l’âge de six mois, c’est la purée, contrairement autres qui sont à prendre dès le neuvième mois.

Toutefois, il est conseillé de bien rester vigilant concernant les signes que votre bébé vous donne, quand il a faim ou lorsqu’il est rassasié. Pour cela, voici, quelques recettes à suivre pour un repas du soir :

  • les différents plats avec des légumes de saison : comme la purée d’épinards et de la semoule, le velouté d’asperges avec des pommes de terre ;
  • les soupes de légumes (carotte, courge, coriandre, cumin, courge et lait de coco), du riz fumé, gratins de brocolis aux céréales ou de la ratatouille ;
  • du risotto à base de champignons frais cuits ;
  • de la lasagne faite avec des légumes de saison.

Pour finir, le dîner d’un bébé peut être très varié. Alors, que vous introduisiez les repas très tôt ou en retard, il est important de bien détecter le moment où il veut manger. Mais, aussi, il est parfois nécessaire de faire plusieurs essais pour permettre à votre bébé d’apprécier son repas tout en lui facilitant l’accès à son plat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici