Brothersoft.fr » Grossesse / Bébé » Comment reconnaitre une fausse couche : symptômes

Comment reconnaitre une fausse couche : symptômes

PARTAGER

Vous voilà enfin enceinte après un nombre infini d’essais. Vous avez passé des heures et des journées à vous documenter sur les fécondations réussies, et à surveiller le moindre des faits et gestes de votre propre organisme. Et c’est enfin arrivé, un nouveau-né arrive dans neuf mois.

Mais ce n’est pas tout… Vous avez entendu beaucoup d’histoires à propos des fausses couches, et vous ignorez ce que c’est, ni comment ni pourquoi est-ce que cela peut arriver. Pas de panique, nous nous chargeons donc de vous expliquer cela en détails.

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

C’est durant le premier trimestre de votre grossesse que peut survenir une fausse couche, leur taux est estimé à environ 15%, si ce n’est plus en comptant les cas non signalés.

C’est ce que l’on appelle également l’avortement spontané, ou la perte du fœtus avant 24 semaines de grossesse. Il y a aussi la fausse couche précoce qui survient avant douze semaines. Et bien que cela soit un événement tout à fait normal et naturel, il n’en reste pas moins douloureux et traumatisant pour toute futur maman. Il n’y a rien de plus traumatisant que de perdre un enfant que l’on a porté en soi. Le plus souvent, cela se manifeste par d’abondantes pertes de sang, et des douleurs assez sévères dans le bas-ventre, qui sont dues à des contractions de votre utérus.

On dit donc « fausse couche » quand la grossesse de la femme est interrompue avant que le fœtus ne soit viable, et par conséquent avant la cinquième semaine de la fécondation.

Il faut donc comprendre qu’une fausse couche signifie le fœtus avait quelque chose « d’anormal » et que cela aurait pu avoir certains risques pour votre propre personne par la suite.

Qu’est-ce qui provoque une fausse couche ?

Les femmes enceintes sont beaucoup à se demander ce qui peut causer ou déclencher une fausse couche. Encore une fois, elles sont dues au développement anormal de l’embryon, ce qui souvent causé par une incohérence chromosomique. Ces anomalies n’ont pas réellement de causes particulières.

Pour qu’un bébé soit normalement constitué, il faut au final vingt-trois chromosomes venant de sa maman, et vingt-trois chromosomes venant de son papa. Si, par inconvenance, le nombre de chromosomes n’est pas de vingt-trois, la grossesse est donc immédiatement arrêtée.

Si une fausse couche survient vers la fin de la grossesse, c’est que c’est lié à un souci de santé venant de la maman.

Il faut également savoir qu’il est difficile de prévoir une fausse couche, car les causes ne sont pas tout le temps les mêmes. Même si vous êtes en parfaite santé, cela n’écarte nullement le risque de fausses couches.

Cela dit, il existe certains facteurs bien particuliers qui pourraient avoir un impact sur la grossesse. Nous avons donc :

L’âge de la femme enceinte

C’est bien connu, arrivé à certain âge, une grossesse peut être dangereuse pour vous. Si à la trentaine le risque est de 1/5, vers la quarantaine, il grimpe à 1/2.

La santé

Avant même de concevoir un enfant, vous devez vérifier votre état de santé. Pensez à faire plusieurs analyses et prises de sang, afin de détecter une quelconque anomalie, s’il y en a bien une.

Votre poids est également à surveiller. Un surpoids, un diabète, et même un souci de la glande thyroïde peuvent augmenter le risque de fausse-couche de plusieurs degrés.

Votre mode de vie

Le style de vie n’est nullement exclu de cette liste, si par exemple vous fumez en excessivité, ou si vous consommez beaucoup d’alcools, ainsi que les drogues dures sont un extrême danger pour votre grossesse. La consommation exagéré de caféine augmente également le risque de fausse-couche si vous êtes une accro du café, le tout est bien évidemment de modérer tout cela, et évitez de préférence toute consommation de produits qui pourraient nuire à votre santé, ou à celle de votre nouveau-né.

Toutefois, et même si vous remarquez quelques petites taches de sang dans vos dessous, il ne sert à rien de paniquer, c’est très fréquent les premières semaines de votre grossesse. Mais si la quantité de sang est importante, et accompagnée de douleurs assez intenses, appelez immédiatement les urgences.

Savez-vous quels sont les symptômes fausse couche les plus parlants ? Les saignements vaginaux mais aussi la douleur dans le ventre et le bas ventre. On vous explique ci-dessous comment faire une fausse couche ?

Quels sont les facteurs de risque pour bébé ?

Du côté de la fausse couche symptômes, on vous conseille pour éviter ce drame de boire de l’alcool et de fumer. Enfin, l’hygiène de vie compte beaucoup.

Et on sait que les drogues mais aussi les substances alcoolisées ou le tabac sont dangereuses pour un foetus (mais pas que).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here